David Durand Pichard

jeudi 24 juillet 2014

Quelques erreurs de sites de voyage




En cette période de vacances, je vais lister les erreurs que j'ai pu repérer à titre personnel sur les sites d'hôtels ou de comparateurs (vols, voyages, séjours ...).



Expiration du panier

Même si je comprends l'intérêt de limiter dans le temps, la procédure d'un acte d'achat, je trouve dommage de "virer" vers la homepage.
 Pourquoi, ne pas proposer de rafraîchir la demande et conserver le prospect ?


Service payant indisponible

Le wifi dans le tgv, c'est bien quand çà marche mais les déconnections sont trop fréquentes pour y travailler. Dommage car l'idée est bonne.

Des actions non coordonnées

Faire des efforts en SEM pour arriver sur une page de ce type est un gâchis. Non seulement, le site perds de l'argent mais risque de perdre le prospect.

Un autre (mauvais exemple) pour un site majeur -->





Un service client injoignable

Oublier de configurer correctement l'adresse mail d'un contact commercial est une faute grave qui peut faire perdre de l'argent à l'Entreprise.


Ne pas gérer sa page facebook

Une station de ski qui ne réponds pas et un internaute qui conseille d'allier skier ailleurs !!!




 Des versions mobiles dégradées

Souvent les versions mobiles ou applications pour smartphone sont très en deçà de l'expérience utilisateur que l'on peut avoir avec un ordinateur. Hors, les smartphones d'aujourd'hui permettent d'avoir une visualisation comparable.

L'impossibilité de réserver deux chambres, ou de prendre une chambre avec un enfant sont des erreurs fréquentes ou encore un calendrier anglais (avec le dimanche en jour 1) sur un site de voyage français.

Les tarifs aller simple qui fleurent l'arnaque

Parfois, les compagnies aériennes nous prennent (surement) pour des lapins de 6 semaines en nous proposant des tarifs aller-simple très (trop) attractif. Hors l'aller-retour est souvent prohibitif ou à des horaires improbables.

lundi 16 juin 2014

Mercredi du référencement #2 : Quels sont les éléments importants du référencement ?

David Durand Pichard / @since1996
Mercredi 25 juin - 08:30 à 09:30

Les Mercredis du référencement sont un nouveau format de formation développé dans le but d’aborder, à chaque séance, un point très précis du référencement.

Public :
Vous profiterez à plein de cette formation si vous avez déjà un site. Vous en comprendrez mieux les tenants et aboutissants.
Néanmoins vous pouvez aussi vous inscrire dans le but de comprendre cette partie importante de la présence sur internet avec l’objectif de créer votre site.

Ces séances sont payantes. Elles peuvent être choisies à l’unité (seulement les thèmes qui vous intéressent) ou toutes ensemble (pack référencement).
Le coût de la séance est fixé à 50 € TTC. Si vous optez pour l’ensemble des séances, une séance vous sera offerte, il vous en coûtera donc 450 € TTC pour les 10 séances.

plus d'infos sur Espace Moselle Numérique

mardi 22 avril 2014

Les mercredis du SEO à Metz

Je vais intervenir dans le cadre des Mercredis du SEO à l'Espace Moselle Numérique à Metz.
10 sessions d'une heure vont aider les entreprises et indépendants à se familiariser avec les différents aspects du référencement naturel.
formations SEO espace moselle numériqueLe format court permet de se focaliser sur un sujet particulier avec des exemples concrets.

Audit SEO
1 Diagnostiquer les forces et les faiblesses de votre site
2 Quels sont les éléments importants du seo
3 Stratégie de mots clés : la Longue Traîne appliqué au référencement naturel

Implémentation SEO
4 Définir une structure de site performante pour son référencement
5 Quels types de contenus sont efficaces pour le référencement de votre site ?
6 Le référencement et le design quel impact ?

Stratégie SEO
7 La promotion et la propagation de vos contenus
8 Internalisation ou externalisation de votre référencement ?
9 Comment mesurer la performance de votre site ?
10 Les coûts de référencement et combien ça rapporte vs autres canaux (email, réseaux sociaux, adwords) ?

Plus de détails sur le site de l'Espace Moselle Numérique




mardi 11 mars 2014

Visibilité SEO des communes

En août dernier, j'ai lancé l'idée au sein de l'agence Absolute Référencement, d'analyser les résultats en référencement naturel des sites officiels des communes françaises.

Nous avons donc commencer à définir les panels de mots clés par département, récolter les informations sur chaque commune (url du site, nom du maire, habitants ...) et lancer plusieurs centaines de milliers de requêtes.

Visibilité SEO : plus de 1200 communes françaises analysées
Le choix de ces requêtes a été fait en fonction de préoccupations (légitimes) des administrés comme les services publics, les transports, les permis de construire, les jours de marché ...

Pour chaque mot clé, les 20 premiers résultats naturels de Google.fr ont été compilés pour donner la visibilité de chaque site. Ce sont au total plus de 100.000 mots clés analysés pour lesquels nous avons établi le classement du site officiel de chaque mairie.

Cette visibilité SEO est ventilée en 3 groupes distincts et matérialisée par un indice :

Les «  bons élèves », (indice > 20000) : Pictogramme vert
Les « élèves moyens » (entre 5000 et 19999) : Pictogramme orange
Les « mauvais élèves »  (moins de 5000) : Pictogramme rouge

Top 5 des villes de plus de 100.000 habitants 

Visibilité SEOVilleHabitantsMairePartiDépartementRégion
23385Strasbourg263941Roland RiesPS67 Bas-RhinAlsace
19960Rouen106560Yvon RobertPS76 Seine-MaritimeHaute-Normandie
19750Bordeaux215374Alain JuppéUMP33 GirondeAquitaine
18385Amiens135449tienne DesjonquèresPS - MRC - PRG80 SommePicardie
18265Grenoble153426Michel DestotPS38 IsèreRhône-Alpes

mercredi 16 octobre 2013

#GEN1 à Metz : Grand Est Numérique

Le Boys Band du balcon
 (@stauziede & @stagueve
 alias Jésus dixit 
@jcdrpro)
 Joël BERGER,
DGS de la Région lorraine
Hier, j'ai assisté à la première rencontre #GEN1 de l'association Grand Est Numérique à Metz. Etant un professionnel installé à metz, je me devais d'aller rencontrer les autres acteurs du numérique en Lorraine et dans les pays voisins (Luxembourg, Allemagne et Belgique francophonie).

J'ai notamment eu des échanges avec @jcdrpro (France 3) sur les problématiques du Web dans les groupes Media (étant ancien Responsable SEO chez M6) et Thibaut VILLEMIN, 1er vice-président du Conseil régional de Lorraine.


Table ronde sur le E-commerce
 animée par @jlhumblet
J'ai également échangé avec @OctopusSolution et @jbmanet sur le E-commerce et les problématiques de référencement pour les E-commerçants et les comparateurs de prix.

D'autres discussions sur la problématique des moyens et budgets consacrés au numérique et qui sont parfois en décalage avec la réalité : pour faire du business sur le web il faut impérativement des compétences, des objectifs, des mesures, du temps, de l'argent ... comme dans la vie réelle en somme ;-)


Bravo à l'équipe de Frédéric Schnur (à gauche) et Stéphane Tauziede qui animait cette première journée Grand Est Numérique.

Upload #GEN2 ;-)

 



 

jeudi 3 octobre 2013

Mon retrait de l'association SEO Camp

Il y a encore des gens qui me parle de SEO Camp alors que j'ai quitté toutes mes fonctions en décembre 2012 (mail du 12/12/12 aux membres du CA). J'ai d'ailleurs sollicité Roland Debraband, en septembre 2013 pour qu'il supprime mon nom du site SEO Camp.

Pourquoi ce retrait de l'Association SEO Camp  ?

J'étais adhérent et élu depuis la création en 2008 et dans ce cadre, je m'étais fixé un but : promouvoir le métier de référenceur. J'ai essayé dans le cadre de cette mission, d'être au contact des acteurs (candidats,employeurs, cabinets) afin d'échanger et de faire des retours d'expérience sur l'emploi dans le SEO. J'ai personnellement été confronté aux problématiques de recrutement (11 sociétés depuis 1998).

En décembre 2012, j'ai décidé de laisser le soin (à qui veut) de continuer le travail commencé (speed recruting, prise de paroles, enquêtes ...).

Personnellement, j'ai toujours été motivé pour évangéliser sur l'importance du SEO, sur les différents profils, les différents employeurs, sur les salaires ... et j'avais participé en 2004 à une réunion avec le député Patrick bloche, alors en charge des Nouvelles Technologies à l'assemblée (1997-2012). En 2006, j'avais publié un article sur le salaire d'un référenceur. J'ai fait d'autres interventions que vous pouvez consulter sur 1996.eu

Les divergences avec le président de l'association et le manque de reconnaissance du CA m'ont incité à me consacrer à d'autres priorités : le SEO, la compétition en athlétisme et à ma fille (18 mois).

samedi 15 décembre 2012

Le virage du web et la presse en retard ...



En lisant l'article d'Itesspresso.fr sur les éditeurs de presse (qui) veulent pousser Google à monter un système de rétribution en leur faveur, je me disais que la presse continue d'être aveugle.

La Presse a manqué le virage du web, il y a plus de 10 ans et ne comprends toujours pas les fonctionnements. Le contenu n'est pas le monopole des Journaux et on peut trouver des articles de qualité sur des sites de pure-player.

Pour avoir des lecteurs payants, il faut déjà avoir des visiteurs

Les sites de presse ont besoins de lecteurs (payants et gratuits).
Les internautes sont désormais habitués à avoir accès à des contenus gratuits et pas uniquement des contenus de faible qualité.


Se poser des questions pour avoir des réponses

La presse sur le web vit principalement de la publicité et (un peu) des contenus payants.
Google génère en France plus de 90% du trafic (source : AT internet - Aout 2012) suite à une recherche sur son moteur, que le contenu apparaisse dans les résultats naturels, l'actualité, les vidéos, les blogs ou tout contenu indexable comme les fichiers PDF.


Hors un site correctement optimisé et correctement construit peut générer plus des 2/3 du trafic et donc permettre à ces mêmes sites d'afficher de la publicité et donc de générer des revenus.
Ces revenus sont en baisse depuis quelques années et l'histoire se répète avec l'attaque des journaux face au "prédateur" Google.

Voici un article de rue89.fr en 2008 :

Jusqu’ici, les éditeurs se satisfaisaient du renvoi de trafic vers leurs sites par Google, générateur de recettes publicitaires ; Mais la baisse tendencielle des prix de la pub en ligne, ainsi que l’entrée en force de Google sur le marché publicitaire à travers le rachat de la société DoubleClick ont changé la donne

Depuis les journaux n'ont pas franchement amélioré les choses.
Comme souvent dans le web, le manque d'humilité handicapent les choix à faire.
Il ne suffit pas d'avoir un journal connu pour avoir le contenu indexé et considéré comme utile pour l'internaute.

Quand on ne se pose pas les bonnes questions, il est difficile de trouver des réponses.


mardi 28 août 2012

Interview podcast référencement

Aujourd'hui, je sort de ma caverne pour poster l'interview de DDP (alias moi) par Laurent Bourrelly :


Je suis très content d’accueillir David Durand Pichard, avec qui j’ai toujours un grand plaisir à échanger en privé.
David fait partie des plus anciens et illustres référenceurs français, mais surtout son palmarès parle de lui-même. Son expérience, sa vista et sa gentillesse sont un modèle à suivre.
Bref, c’est du lourd aujourd’hui dans le podcast référencement.


Les commentaires m'ont fait plaisir et je continue à apprécier de discuter avec mes confrères (et pas forcément concurrents) comme je le fais en compétition :
http://www.facebook.com/pages/Team-Athletissimo/221068475326

J'avais peur que le format d'une heure soit trop long mais visiblement non ;-)

Le podcast : http://www.laurentbourrelly.com/blog/1114.php

Merci Laurent et au plaisir ...

vendredi 9 mars 2012

SEO Campus 2012


La fin du SEO selon le calendrier maya.

Sur font de prédiction et de dérision, le thème de la mort du SEO a servi de prétexte à un inventaire d'un métier en pleine mutation.
L'ocasion d'évoquer avec les intervenants, quelques faits marquants des derniers mois dont :

* les "not provided" dans Google Analaytics
* les techniques Black hat et les risques encourus par ceux qui font les porcs (dixit @seoblackout)
* l'Universal Search et la difficulté de se positionner dans les SERPS
* l'arrivée prochaine des RDF
* l'impact du Social (Google profile) sur les recherches et la valorisation d'un contenu "suggéré" par un "ami"
* le rôle du SEO dans l'entreprise et la difficulté de faire comprendre que le SEO n'est pas (qu'un ensemble de) technique(s).

Alex, David, Laurent, Olivier, DDP, Paul et Philippe qui anime


2 jours intenses de retours d'expérience, de débats, de questions/réponses, de présentations, de café, de bières, de potes Seo ... 


mardi 7 février 2012

Soirée Speed Recruiting SEO Camp / Lundi 20 Février 2012


Cela faisait un moment que nous n'avions pas organisé de speed recruiting SEO sur Paris.

L’association SEO Camp organise une nouvelle soirée “speed recruiting” (Inscription Obligatoire) :

Le lundi 20 février 2012 à 18h30 à Paris (lieu à confirmer ultérieurement)

Cette soirée est réservée uniquement :

* aux recruteurs
* aux candidats à la recherche d’un emploi dans le domaine du référencement

L’inscription est obligatoire pour participer à l’évènement. Les adhérents à jour de cotisation sont prioritaires. Si les demandes dépassent le nombre maximal de participants possibles, les demandeurs sont inscrits en priorité pour la prochaine session.
Le principe de la soirée

Vous disposerez de 7 mn chrono pour faire connaissance ...

plus d'infos



mercredi 16 novembre 2011

Comment louper une vente ?

Pour une fois, je ne vais pas parler de SEO ;-)

Lorsque j'ai commencé à faire ma recherche pour une voiture,  j'ai écumé les sites web auto pour trouver le véhicule. Ensuite, j'ai visité les concessions de Renault, Audi et Volkswagen.

L'attitude hautaine des vendeurs Audi et Volkswagen
m'ont fait revoir ma recherche initiale qui s'était portée sur une Audi A3 ou un VW tiguan.

Audi n'avait simplement pas daigné me rappeler et VW avait sans doute estimé que mon budget n'était pas suffisant (initialement estimé à 15 k€) pour me demander mes coordonnées.
Finalement, je me suis laissé tenté par le Nissan Juke Deezer (20100 € en finition tekna).

Même si le site Nissan ne fonctionne pas toujours bien sur mon mobile (galaxy S2) et ma tablette (asus Eepad), c'est la relation et le suivi client qui m'ont conforté dans mon choix.

Comme quoi, on peut être une marque premium et avoir une relation client low cost ...


mercredi 2 novembre 2011

Google traite mieux le javascript et ajax



Google serait capable de mieux exécuter Ajax ou javaScript pour indexer des contenus dynamiques comme les commentaires Facebook.
D'après Matt Cutts (@mattcutts)- "Googlebot keeps getting smarter. Now has the ability to execute AJAX/JavaScript to index some dynamic comments."


Il faut cependant bien comprendre que les contenus dynamiques obtenus via des scripts JS ou Ajax nécessitent des traitements et ne facilitent pas l'indexation fluide des contenus.
Comme pour Flash, les contenus "peuvent" être indéxées mais des éléments essentiels comme le linking ne sont pas aussi simplement pris en compte par les moteurs.

Lors de la construction d'un site, il faut donc déterminer les impacts SEO de nos choix et non-choix.


samedi 15 octobre 2011

Atelier SEO Campus 2011 : Référencement des sites multilingues


Retrouvez le Compte rendu de l'atelier Référencement des sites multilingues que j'ai animé lors du SEO campus 2011

Animateur : David Durand Pichard
La difficulté pour un site qui se veut multilingues et de trouver les bons partenaires pour assurer un contenu cohérent dans chaque pays.
La traduction ne doit pas se faire mot à mot au risque d’avoir des contenus incohérent avec le message original.
Le problème d’un contenu identique dans plusieurs pays (exemple , le français : Fr, Be,Ch,Ca ou l’allemand avec De, Ch, At …) peut se poser. Pour éviter d’avoir des contenus identiques, on peut faire réécrire par des personnes différentes le contenu source.
Pilotage 
La difficulté quand on a un site dans plusieurs langues et où la gestion est décentralisée, est de pouvoir s’appuyer sur un outil de pilotage commun.
Idéalement, une personne par langue/pays permet d’avoir un œil attentif sur chacun des contenus et de déceler des problèmes de traduction.
Le fait d’avoir une personne native permet d’éviter des erreurs dans les communications. Cette personne permettra de trouver les termes utilisés effectivement dans le pays ciblé.
Si le site possède un catalogue de produit, une interface unifiée (metas, url, titre, contenu, images, arborescence) commune permet de vérifier rapidement les traductions manquantes.
Cela permet également de mieux gérer les erreurs de mélanges de langue dans les pages
Le suivi des résultats (positions, trafic, liens sponsorisés, kpi) doit également être adapté avec la gestion des différentes langues (attention à la gestion des caractères spéciaux).
Géolocalisation
Quand on cible plusieurs pays, il y a plusieurs façons de le gérer :
L’avantage d’utiliser les noms de domaine par pays et la faculté de communiquer «local « et d’être plus proche des internautes du pays ciblé. La confiance sera également un facteur à prendre en compte.

Vous trouvez les comptes rendus des autres ateliers sur le site de l'Association SEO Camp

vendredi 30 septembre 2011

Google Wallet est disponible aux Etats Unis

Google Wallet est une application mobile qui permet d'avoir un portefeuille virtuel sur son mobile. Il est désormais possible de payer en faisant une mise à jour du Nexus S via l'opérateur américain sprint.

 Le partenariat de Google avec Citi MasterCard permet de disposer de son mobile comme d'une carte bancaire, rechargeable par carte prépayée.


Google offre actuellement 10 $ pour les activations avant la fin de l'année. Google Wallet est utilisable chez quelques milliers milliers de commerçants aux États-Unis.



 Pour le moment, l'offre est encore réduite mais Google annonce des partenariats avec des enseignes comme Macy's ou Subway.


Plus d'infos : http://www.google.com/wallet/


jeudi 22 septembre 2011

Travailler avec un ASUS Eee Pad Transformer

J'ai acheté une tablette Asus (10" & Honeycomb) et j'ai tout de suite été séduit par la qualité et l'autonomie. J'ai rapidement installé les Applications Android que j'avais sur mes autres mobiles (HTC Desire, Motorola Atrix, Samsung Galaxy S2, Sony Ericsson Xperia) .

Productivité
Pour plus de productivité, j'ai installé TeamViewer qui me permet de piloter à distance mon pc tout en regardant les données Analytics, lisant mes mails et modifiant les documents Office avec Polaris installé par défaut sur la tablette. Avec un abonnement à Dropbox, tout les fichiers sont accessibles sur tout mes périphériques (Mobile, Tablette, ordinateurs)

Adaptation
Evidemment, la saisie sur un écran demande un temps d'adaptation mais c'est un peu comme travailler sans souris avec un portable, on s'adapte.

Multitâche
La gestion des différentes applications est vraiment fluide, même en lançant plusieurs applications gourmandes (Jeux, Maps, Documents), on passe d'une application à l'autres sans saccade.

Abordable
le tarif était également un point non négligeable puisque cette tablette Asus est proposé sous les 400 euros ou 500 euros avec le dock / clavier. Comparé aux Motorola Xoom ou Acer Iconia, le rapport qualité/prix est clairement en faveur de l'ASUS Eee Pad Transformer.
 
Utilité
J'avais testé l'IPAD mais je me suis toujours demandé ce que je pouvais faire avec cette tablette, hormis regarder un magazine ou jouer à un jeu. Avec cette tablette Android, je retrouve mes applications et mes outils Google et çà change tout ;-)

Pour conclure, je ne remplacerais jamais un ordinateur portable (actuellement un Sony VAIO série Z) par une tablette mais c'est bien pratique pour travailler dans différents endroits sans contrainte (autonomie, connexion Wifi ou via le mobile en 3G, légèreté).

Plus d'infos, sur le site d'Asus

Profession : Référenceur